"Depuis le stage de méditation pleine conscience il y a 6 mois, je pratique quotidiennement parce que je sens de jour en jour que je me libère des automatismes de rumination que j'installais dès que j'étais contrariée, je retrouve une liberté parce que - j'accueille, sans juger et sans rien attendre - ; cette phrase je me la répète plusieurs fois dans la journée. J'ai remarqué que j'arrivais à intervenir dans des conversations pour donner mon avis, sans crainte d'être jugée. Cette prise de conscience se faisait souvent après la conversation. Je suis curieuse de connaitre l'évolution." M.

Le stage sur la pleine conscience m'a permis d'acquérir des outils très concrets, mobilisables en toutes circonstances, qui me permettent de relier corps et esprit dans le présent et de me libérer, petit à petit, des regrets et des peurs concernant mon avenir. Sachant que ni les uns ni les autres ne solutionneront ma situation mais, qu'au contraire ils sont facteurs de fragilisation de mon être et maintiennent dans un état de dualité qui freine la rencontre avec le Soi, l'Unité.
C'est donc une pratique quotidienne qui me permet de cheminer, à mon rythme, vers mon désir ; l'harmonie, la paix intérieure
Dans ma pratique sont inclus la méditation, plusieurs fois par jour les trois minutes de...

La pleine conscience a d'abord été pour moi une réponse immédiate à une situation difficile. En m'indiquant quelques "outils" simples, elle a assez rapidement changé ma réaction face aux émotions qui me submergeaient : elle m'a appris à ne plus les subir mais à les désarmoçer pour les vivre de façon plus apaisée.

Pratiquée en petit groupe, elle développe l'écoute de soi, mais aussi des autres, et l'échange des expériences. Cet aspect a été important.

Plus largement, elle fait entrevoir d'autres disciplines, d'autres modes de pensée. Passé le stade de l'urgence, j'ai maintenant envie de découvrir un peu plus ces nouveaux chemins.

J.Y.C